Vivre dehors est la vraie vie.
Elle serait la plus simple et bénéfique sans la suprématie matérielle de l'Ombre et sa dictature (résultat d'une société malade, dégénérée, peureuse et obéissante). De ce fait, elle est la plus dure.
Je parle de vivre dehors en ville, tout en restant classe, sportif et gentleman. Vivre dans la nature est tr√®s facile √† c√īt√©. L√†, √ßa demande soit de faire venir une grande force, soit de d√©p√©rir.
La misère matérielle ou pauvreté matérielle ce sont les sociétés humaines, les villes, non pas le fait d'être pauvre.
Cepenpant, conqu√©rir la Mati√®re est l'exp√©rience supr√™me de l'√Ęme.

Prestations :

Programmes de développement :
programme master programme vivre dehors en ville et réussir programme eili3

Livres spirituels ebook/papier :

31 ao√Ľt 2021

Recommandations campement/ermitage

Faisant des campements dans les for√™ts et en montagne pour des retraites spirituelles en solo de 7 √† 15 jours en g√©n√©ral et parfois jusqu’√† 1 mois, de 2008 √† 2020, je donne ici tous les conseils que j’ai pu acqu√©rir au fil de toutes ces ann√©es. J’ai √©galement v√©cu sans domicile deux ans dans une tente en pleine nature, ce qui a contribu√© √† enrichir mes connaissances en “survie” ou se d√©brouiller seul en pleine nature.

PS: pour ma part, je ne coupe jamais d’arbre, j’utilise une tente, b√Ęche, corde etc (tout sera d√©taill√©).

Voici les indications pour le campement et le matériel nécessaire, voire indispensable à se procurer pour plusieurs jours en totale immersion.

  • Le campement se fait toujours sur terrain plat (pr√©voir une envergure de 4m x 3)
  • Il faut qu’il y ait suffisamment d’arbres autour. Aucun campement en totale immersion sur plusieurs jours ne se fait √† d√©couvert
  • Voir si les arbres sont costauds, qu’aucune branche ne peut casser au-dessus du campement
  • Nettoyer le sol des branches, cailloux et feuilles mortes avant d’installer la tente
  • L’id√©al est de trouver deux gros arbres qui feront office de soutien b√Ęche au-dessus et au milieu de la tente en y tendant une paracorde de 8 √† 15m. Les autres extr√©mit√©s doivent √™tre accroch√©es √† d’autres arbres ou √† d√©faut grosse pierre bien lourde.

 


Matériel :
  • 1 tente 3 saison minimum assez l√©g√®re et avec moustiquaire
  • Campement non loin d’une source d’eau (ex rivi√®re, cours d’eau, ruisseau propre), mais √† plus de 100 m√®tres
  • Bien rep√©rer le nord et le sud par rapport au campement
  • Sac de couchage -23° l’hiver, -5° l’√©t√©
  • L'hiver, avoir 3 couches : un bon sac de couchage, une couette hiver au milieu, et au-dessus une grosse couverture polaire. 
  • Prendre suffisamment de paracorde (4 cordes pour un total de 60m minimum). Faire un noeud √† l’extr√©mit√© des cordes coup√©es
  • Pr√©voir 2 b√Ęches kaki ou camoufl√©es nature suffisamment grandes et r√©sistantes (2 de 4m par 3)
  • 2 gourdes pour boire et purifier l’eau (en inox 1 litre et 2 litres)
  • 1 √† 2 gourdes de cycliste pour uriner la nuit sans sortir de la tente
  • Imp√©ratif : une scie pliante, un bon couteau et une petite paire de ciseau
  • 1 bon filtre √† eau (voire 1 autre mod√®le en plus diff√©rent)
  • 1 bidon 5 ou 10 litres
  • 1 douche solaire 10 litres avec mousqueton (emplacement de la douche solaire √† 10 m minimum du campement √† cause des moustiques
  • 2 savons (un pour hygi√®ne corporelle et l’autre pour laver le linge style gros bloc savon de marseille), dentifrice, brosse √† dent, coton tige, tire tique, pince √† √©piler, coupe ongle, grande serviette de bain
  • 8 pinces √† linge
  • 1 bon tapis de sol √©pais
  • Imp√©ratif : 2 lampes (une frontale et une √† main, pr√©voir assez de piles neuves)
  • Sous v√™tements 100% coton pour dormir l’hiver
  • Affaire de rechange (x 7) + bon pantalon r√©sistant nature kaki et bermuda
  • Un petit sac √† dos pour les balades, avec boussole, gourde, filtre √† eau et couteau toujours dedans
  • K-way (bas et haut)
  • Bonnes basquettes de randonn√©e
  • Veste polaire kaki servant aussi d’oreiller
  • Kleenex et pq (plusieurs paquets et rouleaux)
  • 2 sacs poubelles (40 litres, pour les d√©tritus et le linge sale)
  • 1 quart + 1 cuill√®re + couvert militaire + casserole inox + combustibles, r√©chaud et briquets (j'ai toujours fait chauffer la nourriture avec la marque Esbit : le r√©chaud pliant + les combustibles solides 12x14g).
  • 1 ou 2 livres + carnet de note et stylo
  • Nourriture : 1 sac de 500g lentilles, 500g riz et 500g p√Ętes qui cuisent le plus vite, fruits, c√©r√©ales ptit dej, barres de c√©r√©ales, sachets l√©gumes √† manger chaud ou froid, sachets soupes pour l’hiver, tisanes et ce que vous voudrez en plus.
  • Batterie de secours pour t√©l√©phone style rawpower pouvant recharger le t√©l√©phone jusqu’√† 7 fois (mais l’immersion dans la nature veut dire ne pas √™tre sur son t√©l√©phone, seulement pour urgence ou dire que tout va bien).
  • Livre de poche sur plantes sauvages et baies comestibles avec photos d√©taill√©es (si possible faire stage avant). √ätre extr√™mement prudent. Dans le doute ne pas toucher.

Recommandations :

  • Faire un trou dans le sol de 40 cm pour les gros besoins √† un minimum de 30m du campement. Pr√©voir espace moins loin pour uriner hors des chemins de passage (min 20m, toujours au m√™me endroit, √† part en montagne…)
  • En for√™t ou montagne, s’aventurer en cercle concentrique autour du campement en visualisant des rep√®res pour se familiariser avec les lieux petit √† petit jour apr√®s jour avant d’aller d’autre loin
  • En montagne, le sac de nourriture doit √™tre accroch√© √† un arbre √† 4 m au-dessus du sol et pas exposer au soleil et √† bonne distance du campement (ne pas manger au campement). Les d√©tritus doivent √™tre soigneusement emball√©s dans sac plastique et plac√©s √©galement en hauteur. Pour cela, balancer une paracorde au-dessus d’une grande et haute branche, accrocher le sac et tirer l’autre bout de la corde pour le monter. A bonne hauteur, faire un noeud facile √† d√©faire autour de l’arbre
  • En option, avec l’autre b√Ęche pr√©voir espace pour pouvoir se tenir debout √† l’abri et/ou coin cuisine/salle de bain
  • Ne pas faire de feu ! (√† part pour se faire rep√©rer)
  • Rep√©rer au fil des heures et des jours o√Ļ est le soleil par rapport au campement. Int√©grez le temps que vous avez lorsqu’il va se coucher. Sous les arbres aux feuillages denses on n’y voit plus rien surtout sans lune. Rentrez au campement avant que le soleil se couche. Il en est de m√™me en montagne o√Ļ le brouillard peut arriver d’une minute √† l’autre. Sachez toujours o√Ļ vous √™tes et dans quelle direction est le campement. Utilisez vos rep√®res
  • Munissez-vous d’un bon b√Ęton
  • Regarder toujours dans ses chaussures avant de les mettre le matin. Retournez les et tapez dessus
  • Ne pas sortir de sa tente ou cabane en laissant les portes ouvertes. M√™me dedans, n’ouvrez que le haut jusqu’√† la moiti√© de la hauteur tente
  • Ne jamais se gratter apr√®s avoir √©t√© piqu√© par un insecte.
  • Respectez la nature et ramassez vos d√©tritus. Laissez l’emplacement sans trace, net et propre
  • Ne pas s’installer sous un arbre mort, ni sous un ch√™ne, marronnier, ch√Ętaignier, noyer. Pareil pour la douche.
  • Ne jamais s'aventurer la nuit hors du campement sans y mettre une lanterne.
  • L'hiver mettre ses chaussettes au fond du sac de couchage la nuit pour les s√©cher et les r√©chauffer
Astuces : il y a de l'eau potable dans tous les cimetières et parcs pour enfants et des prises électriques dans toutes les églises et cages d'escaliers.

Mat√©riel long terme : 
  • Po√™le et casserole 
  • Huiles d'olive (c'est mieux bio)
  • Savons, brosses √† dents, dentifrices, cotons tiges, pince √† √©piler, coupe ongle, rasoirs, petit ciseau
  • Briquets, piles, kleenex, pq
  • Conserves, sardines, rations de survie