Leurre de l'ego spirituel

Tous ceux qui s'obstinent à créer des choses sur internet qui ne marchent pas passent à côté de leur vie, au lieu d'être dehors parmi les gens, profiter de leurs proches, de vivre.
Si ça ne marche pas, c'est qu'ils ne sont pas fait pour ça, ils ne sont alignés par rapport à ça et ne l'incarnent pas, obligatoirement.
Un travail qui ne rapporte pas d'argent n'est tout simplement pas un travail pour soi, pas fait pour soi.
Ces personnes doivent faire autre chose, une chose pour laquelle ils sont vraiment alignés, pour laquelle ils sont vraiment faits, une chose qui les représentent réellement, avec l'énergie de ce qu'ils sont. Et forcément, ça va marcher car ils seront à leur juste place, et cette place ou position parfaite vibrera automatiquement à l'univers qui y répondra parfaitement. 
Ils doivent sortir du leurre de vouloir être quelqu'un qu'ils ne sont pas et s'ouvrir et s'offrir à la vie. Le meilleur d'eux-mêmes se présentera alors directement.
Tous ceux qui ne sont pas alignés avec ce qu'ils font ne se sentent pas bien. Quand on est aligné avec ce qu'on fait, on est joyeux. Et ce n'est pas une question de l'être dans le futur quand les choses marcheront. L'alignement avec qui on est c'est ici et maintenant qu'on le trouve. Et quand on s'obstine à créer quelque chose avec quoi on n'est pas aligné, la misère matérielle s'en vient. L'ouverture à la vie change la donne, en accueillant le nouveau, l'inconnu, en se libérant.
Ce n'est pas d'avoir de l'argent qui va permettre de faire ce qu'on aime, c'est de faire ce qu'on aime et de le partager qui va permettre d'en avoir. Le partager directement avec les gens "dehors", dans la vie.
La misère sociale engendre la misère matérielle ou financière.
On peut aussi garder ses activités sur internet comme activités secondaires qui marcheront peut-être ou pas plus tard, mais uniquement quand la place dans l'activité première aura été trouvée. Et étant épanoui dans cette activité numéro 1, l'activité sur internet n'aura sûrement plus autant d'importance.
Parfois, d'abandonner le spirituel est la suite de l'évolution spirituelle. Mais ce n'est pas valable pour tout le monde.