Renouveau

Ce fut par une douce et lumineuse journée d'automne, où la brise encore tiède put réchauffer n'importe quel cœur, quelques pollens encore furent emportés dans les airs. Un homme s'avança vers la berge et rentra dans la grande et paisible rivière qui porte en elle tous les secrets du monde.
Les rayons du soleil filtrants à travers le feuillage de l'épaisse rangée d'arbre, donnèrent à la scène quelque chose de surréaliste. Bientôt, de l'eau jusqu'à la taille, au milieu de la rivière, l'homme fit face au léger courant puis leva la tête et regarda enfin le ciel. Cet instant fit l'impression d'être un moment figé dans l'espace.
Alors doucement, il se laissa choir en arrière et son corps devint la barque de ses souvenirs emportée par le défilement silencieux du temps.
Il voulut confier sa vie à la rivière mais la rivière lui confia la vie.
- Vois, dit-elle, toutes tes richesses sont celles de tes expériences. C'est cela qu'il faut te rappeler. C'est ce que tu as emmagasiné dans ton cœur. C'est cela ta richesse, non pas ce qu'il te manque ou pense te manquer. Si tu te focalises sur ta richesse personnelle, la vie s'offre à toi car elle aime ta richesse personnelle, non pas tes pensées tournées vers le manque. Je t'offre les vrais bonheurs de la vie si tu m'offres ta richesse personnelle. C'est aussi simple que cela, et tu n'as rien à perdre, tout à y gagner. Mais fais de ton trésor intérieur quelque chose de lumineux, pour attirer ce que la vie a de plus lumineux pour ton bien, mais aussi celui de tes proches. Car n'oublies pas, c'est la lumière de ta richesse personnelle qui apportera le plus de joie autour de toi. Alors rassemble tes expériences en une seule force et place la dans ton ancrage. Ensuite, que ton regard soit celui de ton cœur et qu'il soit dirigé vers un seul but droit devant. Il ne sera donc plus perdu dans les vas et viens des manques et du désarroi. Ainsi il s'apaisera, entrainant avec lui le mental qui fera place à la paix. De cette façon, la lumière de ta richesse personnelle sera bien plus forte.
Traverser la vie d'humain mérite des applaudissements. Peu d'êtres pourraient supporter vivre dans vos sociétés infernales. Ils ne seraient pas assez forts ou auraient peur. La dimension que vous avez créé ou dans laquelle vous vous êtes laissez réduire est très dense, mais vois-tu, propice aux expériences les plus grandes pour une âme. C'est l'école la plus rapide, mais aussi la plus dure et la plus cruelle. Et tout ce que tu auras traversé en réussite n'aura plus besoin de se reproduire et fera ta grandeur. Cela sera ta lumière personnelle et cette richesse alors, te sera éternelle.
Tu peux laisser ton corps partir, ou bien te lever et t'offrir à la vie pour qu'elle te porte. En orientant tes choix vers elle, c'est-à-dire vers ce qui vibre et a de l'énergie, la vie te donnera encore plus. »
Alors lentement le corps de matière de l'homme disparu dans la rivière et son corps de lumière apparu, rayonnant, radieux, le cœur en joie. De mille reflets scintillants, la surface où se réfléchissait le soleil parut se revêtir d'éclats de diamants. Et le corps de lumière remonta le courant en planant, escorté par la danse féerique de centaines d'oiseaux.
En peu de temps, l'âme purifiée regagna le corps de l'homme endormi sur la berge.
Il ouvrit les yeux, contempla l'univers à travers la cime des arbres et se leva, avec une lumière nouvelle dans les yeux.
Puis, accompagné de la brise chaude, l'homme regagna le village pour partager sa richesse personnelle et honorer celle qu'il avait.